coups de coeur  /   / 

EUROPEAN LAB 2017 : BILAN LYONNAIS ET PROJETS BRUXELLOIS

Pas le temps de niaiser pour l’European Lab ! L’édition lyonnaise qui s’est tenue en parallèle des Nuits Sonores vogue déjà vers de nouveaux projets. We are Europe, l’équipe derrière le festival d’idées désormais bien connu des lyonnais, investit tout au long de l’année, 7 festivals à travers toute l’Europe (comme le Sonar ou le Resonate)  pour adosser aux festivités des moments de réflexion et d’émulation collective autour des nouvelles pratiques culturelles et innovantes. Prochain rdv à Bruxelles à la rentrée, pour la toute première édition des Nuits Sonores et European Lab dans la capitale Belge. On profite de cette annonce pour revenir sur les moments forts de l’édition lyonnaise et vous donner envie de planifier votre weekend au pays des frites à la rentrée.

Photo à la une  © Marion-Bornaz 

Ère post-vérité et médias en résistance ©  youcantbuybuy.com 
-

En s’ouvrant ainsi à toujours plus de nouveaux territoires, l’European Lab a l’ambition de s’implanter de manière durable comme un laboratoire urbain qui saisit les mutations actuelles de la ville et prépare celles de demain ; une dynamique qui se ressent au fil des éditions. A Lyon, la problématique a été abordée sous l’angle de la puissance des villes,  de la réappropriation des usages et des nouvelles gouvernances, notamment lors d’une conférence rassemblant plusieurs acteurs urbains européens comme le chercheur Raphaël Besson, l’urbaniste grecque Peggy Tsolakaki et les architectes Simon Laisney et Yvan Detraz dont les initiatives font bouger les périphéries de Paris autour de la notion du droit à la ville.

Raphaël Besson - Simon Laisney - Peggy Tsolakaki - Yvan Detraz © www.gaetan-clement.fr

Si à l’horizon 2050, il est prévu que 75% de la population mondiale vivra en ville, alors il est indispensable de s’interroger sur à quoi ces villes ressembleront et quelle sera la place des citoyens dans leur gouvernance. D’autant plus qu’on constate qu’aujourd’hui les villes deviennent les épicentres des transformations sociales et politiques. Les mouvements comme les Indignés et Nuit Debout réaffirment des notions essentielles comme le droit à la ville et le droit à la co-production de l’espace public. On ne peut donc imaginer la conception des villes de demain que grâce à une démarche fondée sur l’expérimentation, la consultation citoyenne et l’innovation.

Le choix de l’implantation de l’European Lab à Bruxelles, au cœur de la capitale de l’Europe, se veut pérenne et symbolique et place la réflexion sur le renouveau urbain et les territoires en mutation au cœur de la problématique européenne.

Toujours au plus proche des défis qui façonnent le monde, il y a également la place et le rôle des médias dans l’ère annoncé de la « post vérité » ou le règne des fake news. Un sujet discuté par des spécialistes du sujet,  désigné comme mot de l’année 2016 par le dictionnaire d’Oxford, la post-vérité (post-truth) est partout et il était donc logique que l’European Lab consacre une de ses conférences au sujet. Les différents intervenants ont cherché à définir cette notion de post-vérité afin de mieux comprendre la période dans laquelle nous vivons et ont réfléchi à des solutions pour éviter la prolifération des fake news.  Le rôle des médias dans cette lutte contre les fausses informations a été souligné comme essentiel pour recréer un véritable espace délibératif autour de la vérité. Et ce n’est pas une mince affaire dans une période où la méfiance à l’égard des médias est exacerbée ! Mais une chose est sûre, on est tous tombés d’accord pour dire que la lutte pour la vérité passera par l’éducation aux médias et l’apprentissage des outils numériques.

_____________

Parmi les autres éléments qui ont retenus notre attention lors de l’édition lyonnaise, il y a eu la Nuit Immersive, en partenariat avec TracksARTE et l’Adami.

Le concept était de laisser le public déambuler pendant une heure dans un bâtiment où cinq artistes se livraient à des performances interactives. On a particulièrement aimé l’aspect interactif qui nous a permis de prendre part aux performances aux côtés des artistes. On a eu coup de cœur pour la danseuse et chorégraphe Dasniya Sommer avec laquelle on a pu être initié à l’art de l’encordage japonais. On notera aussi la performance de Jacques Auberger qui n’en a définitivement pas fini de nous surprendre avec son parcours du combattant sonore. On regrette cependant le retard pour la deuxième session qui a donc dû être écourtée de quinze minutes. Dommage, car on aurait bien eu besoin d’un peu plus de temps pour profiter de tout.

La Nuit Immersive - Tracks © www.lauriediaz.com
-

Malgré une impression un peu en demi-teinte pour la Nuit Immersive, l’European Lab continue d’années en années à tenir ses promesses et va toujours plus loin dans dans la recherche de la collaboration, de l’échange et du partage d’idées pour faire émerger de nouvelles pratiques culturelles. Les nouveaux formats de l’édition lyonnaises :  les Do Labs ( ateliers participatifs) et la Carte Blanche à Lisbonne ont été des réussites avec plus de 4000 participants au total. Dans la même lancée d’exploration des nouveaux formats, Bruxelles verra la mise en place d’un hackaton collectif. Un premier coup d’oeil sur le programme à Bruxelles nous apprends également que les conférences seront gratuites : une belle initiative, quand on peut tout de même reprocher à l’edition lyonnaise une certain effet d’entre soi, avec des sujets parfois assez savants pour le grand public et des prix dissuasifs notamment pour les étudiants.

On regarde donc avec beaucoup d’attention l’édition bruxelloise qui présage encore beaucoup de bonnes choses pour les cultures électroniques, l’entrepreneuriat et les développements sociaux.

 

-R

Rédaction: Clarisse Teyssandier & Cynthia Torosjan


Cynthia Torosjan

Rédactrice
voir ses articles
+coups de coeur
Coups de Coeur  /   /  Jennifer Pariente

Château Perché Festival, là où tous les arts sont célébrés!

Art visuel, exposition, bondage, VDjing, tatouage, ateliers de peinture, street-art et graffiti, courts-métrages, sculpture, body painting, happenings, danse, sport mais aussi et surtout : musique ! Pourquoi faire un choix? Tous les arts se doivent d’être célébrés ! Du 4 au 6 août, le festival le plus original et le plus créatif de France vous fait […]

Coups de Coeur  /   /  Ghislain VARLET

DGTL BARCELONA : LES DERNIERS NOMS !

L’édition espagnole du DGTL n’en a pas fini de nous surprendre ! C’est une cinquantaine de grands noms de la musique électronique que vous retrouverez au Parc Del Forum le 11 et 12 Août, à Barcelone. Les organisateurs sont revenus avec 5 nouveaux noms pour clore cet incroyable line-up. – C’est donc Maceo Plex, Marcel […]

Coups de Coeur  /   /  Ghislain VARLET

LE VILLAGE ESTIVAL : CULTURE, SCÈNE, EXPOSANTS ET GRAND SOLEIL

Le 9 Juillet et le 17 Septembre 2017, c’est au cœur de Gerland, sur la place face au Ninkasi Kaffé et sur le bitume de l’avenue Marcel Merieux, que vous retrouverez l’un des événements les plus rafraîchissant de cet été.  – C’est l’association Tapage Nocturne qui initie ce beau rassemblement où vous pourrez retrouver marchands, exposants, espace […]

Coups de Coeur  /   /  Jennifer Pariente

FÊTE DE LA MUSIQUE : LE PROGRAMME

« Jeudi 22 juin 2017 : la France entière sombre dans une gueule de bois nationale. A Lyon, la chaleur du premier jour d’été créé une aura de léthargie anesthésiant l’économie, et vaporise le cumulonimbus du souvenir de la nuit passée.  » Make x Lyon a sélectionné pour vous les événements qui garantiront la réussite de cette prophétie.       […]

SUIVEZ MXL